Le greffage des tomates ? Pourquoi pas !

Plutôt facile à réaliser, moyennant un minimum de matériel (pinces à greffer…), le greffage ne vous décevra pas. La plus grande difficulté sera d’avoir plus ou moins le même diamètre de tige entre le greffon et le porte-greffe.

Mais pourquoi greffer des tomates ?

Un plant de tomate greffé sera plus vigoureux et plus productif. De plus, comme on lui aura choisi un porte-greffe qui se rapproche très fort de la tomate sauvage, le système racinaire sera plus puissant, ce qui lui conférera une meilleure résistance aux maladies du sol. Attention, ça ne voudra pas dire que lors d’année à mildiou, vous ne le subirez pas car c’est une maladie aérienne.

Un autre avantage du greffage, c’est que les plants semblent mieux se comporter lorsqu’ils sont confrontés aux aléas climatiques que nous connaissons malheureusement de plus en plus.

Mais quel porte-greffe utiliser ?

Il existe sur le marché des semences de tomates F1 uniquement dédiées pour cela mais on les trouve difficilement en bio et de plus, elles coûtent cher.  Heureusement, parmi les tomates, existent des variétés de type « groseilles » ou « petits moineaux » qui conviennent très bien au greffage car elles sont très proches de la tomate sauvage. Et bonne nouvelle, chez Cycle en Terre, nous avons une variété à vous proposer : la Golden Currant.

Quelle technique du greffage ?

Mieux vaut une vidéo bien faite qu’un long discours. Sur Internet, vous en trouverez beaucoup mais en voici une qui a fait ses preuves intitulée « Réussissez à 100% vos greffes de tomates ! » par Mon Potager Plaisir.

Bon amusement !

Newsletter

Cycle en Terre et les semences vous intéressent ? Ne ratez aucune de nos publications !

Autres articles

Econosoc

“L’ivresse de la bonne graine” Article à découvrir ici: https://www.econosoc.be/dossiers/cycle-en-terre-livresse-de-la-bonne-graine

Lire l'article complet »